Le rôle de la maman des chiots

Mère avec son chiot rotweiller
  • Mère avec son chiot rotweiller

La mère des chiots, un exemple pour l'éducation

 

La mère des chiots à un rôle primordial pour le bon développement des chiots. Il ne faut surtout pas retirer les chiots trot tôt à leur mère car toute une éducation de base est mise en place par la maman et ce qui définira également les comportements futurs des chiots. Retirer un chiot trop tôt à sa mère et à sa fratrie peut avoir des conséquences irrémédiables sur son éducation canine futur.

 

Les codes canins :

La mère apprend les codes canins à ses chiots, l'inhibition à la morsure en fait partie et est très importante. Quand les chiots commencent à jouer entre eux, à se mordiller, à se mordre, elle intervient de suite pour faire cesser le combat dés qu'un chiot couine de douleur, elle peut le secouer par la peau du coup, lui fermer la gueule en lui prenant sa gueule dans la sienne, lui grogner dessus. Cela permet de faire cesser le combat, le chiot mordeur apprend à s'arrêter dés qu'un autre chiot couine, et vice et versa. Mais elle n'interdit pas le jeu, contrairement aux humains qui s'interposent trop souvent et ne laissent plus les chiots et chiens communiquer entre eux, jouer ensemble par peur qu'ils se fassent mal dés que ça commence à grogner.

 

La propreté :

La mère des chiots leur apprend également la propreté. Au début elle aide les chiots à faire leurs besoins en leur léchant le ventre , une fois que le chiot à déféqué, elle ramasse avec sa gueule leurs excréments et les éloignes du lieu de couchage. Par la suite, quand les chiots grandissent, ils continuent par mimétisme, à s'éloigner du lieu de couchage pour faire leur besoin en voyant faire leur mère aussi et en ayant leur points de repères ( olfactions et visuels ) à l’extérieur.

 

Les signaux :

Les chiots apprennent aussi à décoder les signaux de la mère, quand celle-ci est enclin à jouer, quand elle ne veut pas jouer. Les postures corporelles, le faciesse , les grognements, tous ces modes de communication servent au chiot à bien comprendre que chaque signal veut signifier un message particulier, et que si il ne le prend pas en comte, cela peut s'avérer négatif pour lui.

L'exemple concret :

La maman des chiots qui se fait tirer les oreilles et les poils par ses chiots, bien qu'elle soit patiente, au bout d'un moment elle leur fait comprendre par des grognements, voir des claquements de dents et parfois des coups de dents qu'elle ne veut plus et que le chiot doit s'arrêter.

 

Les chiots apprennent aussi les signaux d'apaisements, se font mettre sur le dos violemment par la mère, le léchage des oreilles et de la gueule aussi. Ces phases permettent d'apprendre aux chiots à apaiser l'autre chien, à se soumettre, et de repartir de plus belle au jeu et au combat.

 

L'exploration du monde extérieur :

Quand les chiots commencent à explorer de nouveau milieu, ils peuvent avoir peur au début, ce qui est normal, quand ils découvrent de nouveaux endroits ( jardin, maison, garage.... ) , et de nouvelles espèces animales et humaines ( chats, poules, oiseaux, enfants... ). Le chiot qui à peur ira se réfugier auprès de sa mère, s'apaisera , prendra en comte le comportement de la mère ( peur, joie, colère, défi, stable... ) , s'en imprégnera et repartira découvrir un peu plus loin, avec sa mère et sa fratrie. La maman chiot développera l'exploration chez ses chiots, les guidera, et les comportements à adopter en fonction de la situation. Plus la maman chiot sera stable, sociable, calme, apaisante, plus les chiots se calqueront sur elle.

 

Le détachement :

la mère des chiots à aussi un rôle à jouer sur le détachement. Quand elle ne peux plus les allaiter, dents des chiots pointus et blessantes, elle refuse le contact au niveau de ses mamelles. Quand elle veut aller se reposer seule dans un coin et qu'elle ne veut pas être déranger, elle va faire comprendre aux chiots qu'il ne faut pas l'approcher. A partir de ces moments la, les chiots apprennent aussi à devenir autonome, à rester seul ou en fratrie à l'opposé de leur mère.

Souvent l'erreur qui est commise par les nouveaux maîtres des chiots est de toujours garder auprès d'eux le chiot, le prendre avec eux tout le temps, de ne pas le repousser quand il le faudrait et à partir de la , le chiot peut développer de l'hyper attachement à ses nouveaux maîtres.