Le développement comportemental du chiot

Cerveau et développement
  • Cerveau et développement

Comment se développe le chiot

 

LA PÉRIODE PRÉNATALE :

( AVANT LA NAISSANCE )

cette période est assez mal connue chez le chien. On sait néanmoins que les événements vécus par la mère en gestation ont une influence sur le futur développement du chiot. Les situations de stress qu'elle subit provoquent toutes sortes de modifications hormonales qui semblent avoir des effets à long terme aussi bien sur les réponses physiologiques de ses descendants que sur leurs réactions futures face aux nouveautés et leurs capacités d'apprentissage. A l'inverse , le bien être ressenti par la mère devrait avoir des conséquences positives. Des recherches faites sur d'autres espèces animales montrent , par exemple , que les caresses prodiguées à la mère augmentent l'activité future de ses rejetons.

 

LA PERIODE NÉONATALE :

( DE LA NAISSANCE A ENVIRON 14 JOURS )

LES CHIOTS SONT TRÈS MAL ÉQUIPÉS A LA NAISSANCE ET LEUR SYSTÈME NERVEUX N'EST PAS ENCORE TOTALEMENT DÉVELOPPE. LE CORTEX CÉRÉBRAL EST PRATIQUEMENT INEXISTANT. LA MYELINISATION ( FORMATION D'UNE MEMBRANE AUTOUR DES FIBRES NERVEUSES AYANT POUR FONCTION DE FAVORISER LE PASSAGE DE L'INFLUX NERVEUX ) N'EST QUE RUDIMENTAIRE. LES CHIOTS DÉPENDENT TOTALEMENT DE LEUR MÈRE. LES PLEURS DES CHIOTS ONT POUR BUT DE SIGNALER UN ETAT DE MAL ETRE ( PERTE DE CONTACT AVEC LA MÈRE OU LA FRATRIE, IMPOSSIBILITÉ DE TROUVER UNE TÉTINE, SOUFFRANCE..... ). UN CHIOT ACTIF MAIS SILENCIEUX REÇOIT PLUS D'ATTENTIONS DE SA MÈRE QU'UN CHIOT BRUYANT MAIS PEUX ACTIF. IL EST BÉNÉFIQUE POUR UN CHIOT DE LE CARESSER ET DE LE STIMULER UN PETIT MOMENT CHAQUE JOUR QUE DE L'ISOLER DANS LE COIN LE PLUS RECULE DE LA MAISON.

 

LA PÉRIODE DE TRANSITION :

( ENTRE 14 ET 21 JOURS )

 

CETTE PÉRIODE DÉBUTE PLUS OU MOINS AVEC L'OUVERTURE DES PAUPIÈRES ET SE TERMINE AU MOMENT DES PREMIÈRES PERCEPTIONS AUDITIVES. BIEN QUE LES CHIOTS COMMENCENT A VOIR ET QUE LES PREMIERS SURSAUTS AUX BRUITS SE MANIFESTENT , LEUR ORIENTATION VISUELLE ET AUDITIVE RESTE TRÈS ALÉATOIRE. AU COURS DE CE STADE, LES COORDINATIONS MOTRICES S’AMÉLIORENT. ILS COMMENCENT A SE DÉPLACER DE MIEUX EN MIEUX ET DE PLUS EN PLUS VITE. ILS RESTENT ÉVEILLÉS PLUS LONGTEMPS , RÉGULARISENT LEUR TEMPÉRATURE CORPORELLE ET N'ONT PLUS BESOIN DE LÉCHAGE MATERNEL POUR POUVOIR ÉLIMINER , LES PREMIÈRES DENTS DE LAIT FONT LEUR APPARITION. LES PREMIÈRES RELATIONS ACTIVES DANS LA FRATRIE APPARAISSENT : LÉCHAGES, RUDIMENTS DE JEUX , MORDILLEMENTS .....

 

LA PÉRIODE DE SOCIALISATION :

( ENTRE LA 3e ET 12eme SEMAINE )

 

CHEZ CERTAINS SUJETS, 80% DES COMPORTEMENTS ADULTES SONT ACQUIS A 6 SEMAINES. AU DÉBUT DE CETTE PÉRIODE, LE CHIOT PRÉFÈRE ENCORE RESTER AUPRÈS DE SES FRÈRES ET SOEURS ; L'EXPLORATION DES ENVIRONS SE FAIT TIMIDEMENT , SOUVENT EN GROUPE , ET LE MOINDRE BRUIT INSOLITE LE RAMÈNE VITE AU BERCAIL. CERTAINES EXPÉRIENCES SONT CRUCIALES POUR QU'IL DEVIENNE UN ADULTE BIEN DANS SES POILS. CEPENDANT , AUTOUR DE LA 8eme SEMAINE , IL SEMBLE Y AVOIR UNE PÉRIODE SENSIBLE AU COURS DE LAQUELLE LES MAUVAISES EXPÉRIENCES PEUVENT AVOIR DES EFFETS NÉGATIFS A LONG TERME. AU COURS DE CE STADE 4 PROCESSUS SE METTENT EN PLACE :

 

LA SOCIALISATION INTRA SPÉCIFIQUE :

APPRENDRE LES CODES DE LA RACE CANINE , LES RECONNAÎTRE , LE LANGAGE CORPOREL , AUDITIF , OLFACTIF......

 

LA SOCIALISATION INTERSPECIFIQUE :

FAMILIARISATION AVEC D'AUTRES ESPÈCES , HUMAIN ENTRE AUTRE, ENFANTS , PERSONNES ÂGÉES, FEMMES, HOMMES.......DE LA 3eme A LA 7eme SEMAINE , LES CHIOTS SE MONTRENT LES PLUS RÉCEPTIFS , ASSIMILENT ET S’IMPRÈGNENT PLUS FACILEMENT.PASSE LA 7eme SEMAINE, DES REACTIONS DE PEUR FACE AUX NOUVEAUTES DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTES, POUVANT DEBOUCHER SUR DES REACTIONS AGRESSIVES. UN CHIOT COMPLÈTEMENT ISOLE JUSQU’À LA 14eme SEMAINE EST DIFFICILEMENT SOCIALISABLE!!!!!!!

 

l’IMPREGNATION A L'ENVIRONNEMENT :

IL APPREND A IDENTIFIER CE QUI L'ENTOURE, IL VA AINSI SE CONSTRUIRE UN CADRE DE RÉFÉRENCE LUI SERVANT DE MODÈLE POUR COMPARER LES SITUATIONS NOUVELLES QU'IL DEVRA AFFRONTER. LE STIMULER EN PERMANENCE A PETITE DOSE ( NOMBREUX JOUETS, BRUITS DIFFUSES PAR HAUT PARLEUR, PROMENADES EN VOITURES.... ) ET MONTER PROGRESSIVEMENT SUIVANT LE COMPORTEMENT DU CHIOT.

 

L'ACQUISITION DE LA NOTION DE HIÉRARCHIE :

VERS LA 4eme SEMAINE, LA MÈRE COMMENCE A SE MONTRER MOINS TOLÉRANTE ET PATIENTE. ELLE QUITTE DE PLUS EN PLUS SOUVENT LES CHIOTS ET LES REPOUSSENT ACTIVEMENT QUAND ELLE DÉSIRE AVOIR LA PAIX. LE CHIOT VA APPRENDRE PETIT A PETIT A RESPECTER SES AINES, ET SI IL NE LE FAIT PAS SPONTANÉMENT IL VA VITE ÊTRE RAPPELÉ A L'ORDRE . LES CHAMAILLERIES AU SEIN DE LA FRATRIE VONT ÉGALEMENT SERVIR DE HIÉRARCHIE ENTRE FRÈRES ET SŒURS, LA PYRAMIDE COMMENCE A SE METTRE EN PLACE.