adopter chiot pas sevré, troubles du comportement

chiot bouledogue dans les bras

Chiot adopter trop tôt, pas sevré

Récupérer ou adopter un chiot qui n'est pas sevré, c'est à dire avant ses 2 mois comme l'éxige la loi française, peu avoir des conséquences graves et irreversibles sur le comportement futur du chiot si certaines choses ne sont pas acquises par le chiot avant de partir de sa fratrie pendant les périodes d'apprentissage et de développement cérébral. On parlera surtout du sevrage maternel et social et non du sevrage alimentaire. Voici quelques explications et conseils quand on à adopter un chiot qui n'à pas été sevré correctement, qui est parti trop tôt.

On le répète assez souvent, le rôle de la mère des chiots et l'environnement ou ils grandissent est primordial jusqu'au 2 mois des chiots. De nouvelles études ont démontrés que des chiens qui n'avaient pas été sevrés correctement dans différents milieux ( elevage pro, particulier, animalerie... ), avec un détachement précoce de la mère, entre 30 et 40 jours, avaient 15 fois plus de problèmes de comportement contrairement à d'autres chiens qui avaient été eux acquis à partir de 60 jours, 2 mois, avec une mère présente jusqu'à la fin.

 

Principaux problèmes de comportement rencontrés :

  • Hyper activité / Hyper sensiblité aux bruits ( peur, fuite... )
  • Phobie sociale, peur pathologique de tous ce qui est nouveau à l'extérieur, promenade
  • Aboiements intempestifs ( présence et absence des maîtres )
  • Exclusivité, recherche d'attention en permanence
  • Agression par possession, jeux, nourriture, canapé...
  • Aversion envers les étrangers, refus de contact sociaux
  • Destructions
  • Morsures fréquente au cours des jeux
  • Dermatite de léchage ( pattes, flancs... )
  • Agression envers les inconnus
  • Agression envers les membres de la famille
  • PICA ( manger tout et n'importe quoi , consommable ou non )
  • Malpropreté tardive
  • Tournis, courir après sa queue fréquemment

 

Les phases de développement

Pendant les phases d'apprentissage les plus importantes, qui est de 3 semaines à 4 mois environ, appelé période sensible, le chiot acquiert la vision et la motricité. Les apprentissages qui n'ont pas été intégrés pendant cette période sont difficiles voir impossible à réaliser par la suite. Pendant cette période on retrouve également :

  • Acquisition de la communication, hierarchie intra spécifique
  • Acquisition des autos contrôles
  • Développement du filtre sensoriel
  • Détachement social avec la socialisation

 

L'imprégnation

Cette phase permet au chiot de s'identifier à ses congéneres, frères et soeurs, présence de la mère et autres chiens. Il identifiera cette espèce comme la sienne pour plus tard, sociaux et sexuel. Un chiot qui aura uniquement grandi qu'avec des humains s'identifiera comme un humain et non comme un chien, il pourra refuser tout contacts sociaux avec d'autres chiens par défaut d'imprégnation, on parlera de dysocialisation primaire. Pendant cette phase, le chiot découvrira également d'autres espèces ( chats, lapins, vaches.... ), afin de ne pas en avoir peur plus tard. Inconnus et enfants à favoriser impérativement pendant cette période avec des contacts physique, apprentissage du touché et des manipulations.

 

Développement du filtre sensoriel

Pendant cette phase, le chiot qui aura peur d'un bruit ira se réfugier auprès de sa mère. Celle ci de part son comportement d'ignorance et d'habitude fera comprendre au chiot indirectement qu'il n'y à pas de danger et le chiot apprendra à avoir moins peur par la suite de bruits et réagira de moins en moins. Le filtre sensoriel du chiot s'habituera à filtrer ce genre d'informations plus facilement vers la gestion des émotions pour minimiser les peurs aux bruits. La mère des chiots à une importance capital dans cette phase sous réserve qu'elle même ai un filtre sensoriel équilibré. Il faut que le chiot découvre et entende de nouveaux bruits régulièrement avec un seuil au stress faible, non violent, il faut y aller progressivement, lui montrer tout ce que l'on peu lui faire découvrir...

 

Acquisition des autos-contrôles

Cette phase de développement s'acquiert aux contacts d'autres chiens, pendant les phases de bagarres entre frères et soeurs par exemple. La mère agira immédiatement auprès du chiot qui fait mal aux autres en lui prenant la tête dans sa gueule, le portera par la peau du coup, le mettra sur le dos, elle pourra même le pincer pour le faire stopper... Le chiot apprendra à se contrôler au fur et à mesure des expériences avec des interactions de sa mère. Si il y à déficit des autos contrôles, mère trop laxiste qui n'intervient pas, portée trop nombreuses et mère débordé, mère détaché trop vite de ses chiots, les autos contrôles ne peuvent pas être acquéris. Par la suite le chiot deviendra un chien hyper actif, ne saura pas s'arrêté, détruira beaucoup d'objets, dormira peu, mordillera beaucoup....

 

Le détachement et l'exploration

Pendant cette phase, la mère qui ne pourra plus tolérer la présence des chiots en permanence, plus de possibilité de têter car les petites dents de ses chiots lui font mal aux mamelles ( début sevrage alimentaire ), besoin de repos en s'isolant pour récuperer des assauts des chiots, elle va commencer à refuser que ses chiots viennent à son contact et à les repousser parfois violemment. A ce moment la, le chiot découvre l'exploration en étoile, c'est à dire qu'il va de lui même commencer à explorer seul son environnement, sans que sa mère soit présente systématiquement. Si il lui arrive d'avoir peur, il reviendra de lui même vers sa mère pour se sécuriser et repartira seul pour redécouvrir... En revanche, un chiot qui à eu l'habitude de grandir auprès de sa mère ( jusqu'à 6 mois environ ), pas de détachement social, cela peu induire des problèmes relationnel grave. Pour ma part, je conseille l'adoption aux alentours de la 10ème semaine.

 

Quelques conseils à adopter

Si vous pensez avoir récupéré un chiot trop tôt, que vous avez un doute pour savoir si il à été sevré correctement ou non, ou bien si vous vous posez des questions sur l'environnement ou votre chiot à grandi si vous n'avez pas ces informations ( isolement ferme , box, animalerie ... ) et sur la capacité de la maman à s'en occuper, vous devrez :

  • Consulter un vétérinaire immédiatement ( santé, phobie, peur, agression... ), un traitement simple comme de l'adaptil peut être judicieux pour commencer
  • Chiens thérapeute et équilibrés présent souvent, chiens adultes qui pourront prendre un certain relais, autos contrôles morsures par exemple, détachement social...
  • Ecole des chiots obligatoire, développement social et filtre sensoriel, autos contrôles et début apprentissage éducation en douceur pour structurer un bon relationnel et une bonne communication
  • Vous faire aider d'un éducateur canin pour structurer votre chiot à la maison correctement et dans la vie de tous les jours, éducation au renforcement positif, place de la hiérarchie et les règles fondamentales à respecter, travail sur les phobies sociale extérieur, imprégnation inconnus....

 

Conclusion

Quand on récupère un chiot qui n'à pas été sevré correctement, mère inconnu ou non présente, chiot issu d'élevage intensif en box, chiots abandonnés, il faut vous attendre à avoir des problèmes de comportement plus ou moins grave et ce pendant toute la vie de votre chien. Si le cerveau du chiot n'à pas été stimulé correctement, développement des cellules nerveuses pendant la période sensible, ceci est pour certains individu irreversible. Sachez dire non si l'occasion se présente et que si tous les paramètres ne sont pas réunis, évitez les coups de coeur et achats compulsif, surtout en animalerie ou en exposition car on peu vous raconter tout et n'importe quoi sans que vous ayez vu de vos propres yeux le milieux d'elevage et la mère qui est le modèle des chiots. Evitez la culpabilité, sentiment souvent rencontré chez les personnes qui ont récupéré chiot non sevré et qui le sur protège. Favoriser l'achat d'un chiot auprès d'un professionnel qui connait son métier et ses chiots et également des chiots auprès de particuliers connaisseurs et passionnés qui font grandir les chiots dans la maison et avec la mère présente.