Comprendre son chien : Le Langage Du Chien

 Communiquez avec Son Chien

  

Apprendre à décrypter le langage de son chien est parfois un vrai casse tête pour les néophytes, vous trouverez quelques explications qui vous aideront pour mieux comprendre votre chien de compagnie. C’est le rôle également du comportementaliste canin.

 Gif chien qui pleure humour

L’Anthropomorphisme :

Les humains ont la mauvaise habitude d’attribuer, à tort, des comportements, des sentiments, des caractéristiques ou des réactions ne concernant que les humains aux espèces animales. Cet anthropomorphisme regrettable est à l’origine de nombreux problèmes relationnels entre certains maîtres et leurs chiens. Un chien n’est pas un humain et vous, comme lui, ne devez  jamais l’oublier pour continuer à vivre harmonieusement.

 

La Communication :

Le chien est un animal vivant en société, habitué à évoluer en meute ou en groupe. Il a besoin de communication et d’échanges pour se sentir bien et pour vous faire comprendre ce dont il à besoin. N’oubliez pas que vous ne pouvez pas tricher avec votre chien. Il perçoit et ressent vos sentiments et émotions à son égard et demeure très attentif à vos gestes. La qualité de votre relation dépend de cette communication. Ne la négligez pas en aucune manière.

 

Les Erreurs :

Pour éviter des malentendus et les incompréhensions, sources de conflits et de problèmes, il convient de faire attention à ne pas commettre certaines erreurs d’interprétation. Un chien communique avec des gestes et avec des intonations. Si vous constatez que votre animal ne comprend pas ce que vous lui demandez, plutôt que de le gronder ou de le punir systématiquement, il vaut mieux vous interroger sur l’origine de son incompréhension et sur votre formulation.

 

Incompréhension :

A l’origine des problèmes de communication, on décèle, le plus souvent, une incompréhension entre le chien et son maître. Les chiens utilisent des moyens d’expression non verbaux ( gestes, postures, mimiques faciales…) et paraverbaux (  aboiements, grondements, intonations, rythme… ) . Les humains usent de ces deux modes de communication en plus du verbal. Ajustez votre communication aux capacités de réception de votre chien.

 

Le Langage :

Un chien à son propre langage. Il peut être corporel, gestuel, sonore… Pour saisir ce que veut vous faire comprendre votre compagnon, il faut apprendre dans un premier temps à décrypter son langage. Même si la majorité des chiens utilisent les mêmes combinaisons de signes pour pouvoir communiquer entre eux, chaque animal au fil de ses expériences et de son développement va enrichir son répertoire communicationnel.

 

Observer :

La façon la plus efficace pour comprendre votre chien et décrypter ses messages reste tout simplement de l’observer. L’observation de votre chien doit se concentrer sur des signes bien distincts. En observant votre chien et en associant ses comportements avec les situations auxquelles il est confronté, il n’aura plus aucun secret pour vous.

 

Les Postures :

Avec des attitudes, des réactions ou des mimiques, votre chien essaie de vous faire comprendre sa position face à la situation. Tous les propriétaires d’un chien, bénéficiant d’une connaissance parfaite de leur fidèle compagnon, sont capables de pouvoir déceler très vite quel est l’état émotionnel, quelles sont les intentions ou les attentes de leur compagnon en se basant simplement sur les différentes postures que prend ce dernier. 

 

La Queue ( Le fouet ) :

La queue d’un chien peut être considérée comme étant un indicateur fiable de l’état émotionnel d’un chien. Elle permet à votre animal d’envoyer des signaux à son entourage indiquant sa disponibilité, sa position hiérarchique, son degré d’excitation, ses intentions, sa forme… Ce qui explique pourquoi il est déconseillé de la couper dans un but esthétique, privant ainsi votre chien d’un moyen de communication efficace et essentiel.

 

Le Regard :

Le regard joue aussi un rôle important dans la communication canine. Un chien arrive à faire passer beaucoup de messages avec ses yeux. Entres eux, les chiens se défient par le regard. Ils établissent le contact de cette façon et déterminent le rang hiérarchique. Ne baissez jamais les yeux face à votre chien, c’est vous le maître !

 

La Tête :

La tête et plus particulièrement les mimiques faciales vous permettent de déterminer le plus souvent les intentions d’un chien. En combinant sa gueule ( et la position des dents ), son regard et ses oreilles, votre chien va pouvoir indiquer la soumission , la menace, la dominance, la peur… Il y a beaucoup de combinaisons que seule une longue cohabitation vous permettra de maîtriser et d’interpréter.