Anthropomorphisme, considérer un chien comme un enfant

Mon chien est mon bébé

 

Le chien à pris une autre place dans notre société, dans la famille dans laquelle il évolue. Les maîtres sont beaucoup plus présents qu'avant, s'occupent plus de leurs chiens, leur donne une place dans la maison, chose qu'il n'y avait pas il y à quelques années. Mais en contrepartie, beaucoup de chiens ne sont pas à leur vrai place de chien, prennent la place d'un être vivant, sont considérés comme le dernier enfant de la maison qu'il faut chouchouter, protéger, et sont désocialiser de leur monde de chien, on parlera d'anthropomorphisme.

Anthropomorphisme chien, sucette dans la geule

 

Faire de l'anthropomorphisme, un sentiment humain :

Certains maîtres font ce que l'on appelle un transfert affectif avec leur animal de compagnie. Dans le monde canin, il n'est pas rare de voir des maîtres parler et communiquer avec leurs chiens comme ils le feraient avec un enfant ou un bébé. Le transfert affectif est en lien avec une cassure sentimental, un manque d'affection du maître, et qui aura lui même le besoin de le donner, et pour cela un chien est idéal car il ne vous jugera jamais. Oui mais beaucoup de chien développe des problèmes de comportement suite à ce transfert non contrôlé de la part du maître, car le chien n’a aucun point de repère au sein de sa meute ( vous ). Donner de l'affection est normal pour un être humain, mais ce sentiment n'existe pas chez nos amis les chiens, comme l'amour, c'est un sentiment humain, non animal, les chiens sont attachés à leur maître, ont une complicité, mais le mot " mon chien m'aime " n'a pas sa place dans le monde canin. Avez vous déjà vu un chien dire je t'aime à un autre chien ?

 

Chien vivant en meute, pas de place aux sentiments :

Les chiens évoluant en meute sont hiérarchisés entre eux, ils se respectent, se déplacent ensemble, vivent ensemble, et souvent il y à des conflits en internes pour remettre tout le monde à sa place. Les chiens entre eux ne se font pas de cadeaux, parce que ça fait partie de leur mode de vie, et en même temps de l'éducation des chiots et des jeunes chiens. Les chiens qui ont des interdits de chien ( mange après le dominant, ne rentrent pas dans la niche du chef de meute sans y être autorisé... ), sont des chiens qui connaissent leur place, les interdits, leur rang hiérarchique et n'en sont pas moins heureux, au contraire, ils sont stable dans leur tête et dans leurs attitudes.

 

Gros chien et petit chien, toujours des chiens :

Les petits chiens sont des privilégiés, car les maîtres vont autorisés des comportements et attitudes ( chien sur les jambes, les bras, à table, sur le canapé, dans le lit, devant en voiture.... )
qu'ils n'auraient jamais fait ou autorisé avec un grand chien. Avez vous déjà pris un saint-bernard de 80Kgs sur vos genoux pour regarder le télé ??? Tous les maîtres me répondent non, trop gros et trop lourd et pourtant c'est un chien....  On part aussi du principe qu'un gros chien si on est pas un minimum ferme, quand il sera grand, il va nous mordre et faire sa loi. Inconsciemment , et par peur, on anticipera et on interdira certaines choses de suite pour ne pas avoir de problème, mais un gros chien et un petit chien qui mordent en restent 2 chiens mordeurs.... Même si la gravité de la morsure n'est pas la même, la loi est pour tout le monde.....